La coquille St-Jacques

La coquille Saint-Jacques

La coquille Saint-Jacques : ce n’est pas un coquillage quelconque, mais le « pecten jacobeus », habituel dans la mer de Galice, qui était cousu à l’habit en preuve du séjour dans la ville de l’Apôtre pour le chemin de retour ; il est vite devenu l’insigne du pèlerin. Il est possible que la coutume de coudre la coquille sur les capes, les chapeaux et les escarcelles ait une origine païenne et de superstition.

Le Codex Calixtinus rapporte un miracle pour expliquer l’origine de la signification jacquaire de ce coquillage.

Un prince, entraîné dans la mer par sa monture emballée, aurait été miraculeusement sauvé par saint Jacques et serait sorti de l’eau couvert de coquilles.

Au XIIe siècle, sur le parvis de la cathédrale, il existait déjà un négoce prospère de coquilles en plomb, en étain et en jais qui se vendaient comme souvenir aux visiteurs.

Coquille

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site