Saint Jacques

                                                                                                         

                              Saint Jacques

Jacques, fils de Zébédée et de Marie-Salomé, frère de Jean l’Evangéliste est un des 12 apôtres du Christ.Il aurait prêché dans l’ouest de l’Espagne. Mais déçu par le peu de succès de son entreprise, il regagne la Judée. Là, un prêtre juif, Abiathar, fait appel au magicien

Hermogène pour détourner Jacques de sa foi. Hermogène fait alors intervenir un

grand nombre de démons. Mais ceux-ci, subjugués par l’apôtre, se retournent contre

le magicien.`
Jacques délivre Hermogène et le convertit. Pour le préserver des puissances des

démons, Jacques lui donneson bâton. Pour lui prouver ses bonnes intentions, le magicien apporte à Jacques ses livres de magie qui sont jetés à l’eau ce qui, apparemment ne plaît pas au grand prêtre Abiathar qui avait fait appel à ses services.

Il livre Jacques à Hérode. Jacques est décapité en 43.

 

Son tombeau…
Selon la tradition, un ermite, Pelagius, fut averti par l’apparition d’une étoile, de l’endroit où se
trouvaient les restes de l’apôtre. L’évêque fit entreprendre des recherches (813-818)

dans une ancienne nécropole et trouva le corps dans un mausolée. Alphonse II fit construire sur le tombeau un autel de prière et une première église.
La légende du transport merveilleux du corps du saint se développa en Espagne. Elle remonte pour
l’essentiel à la lettre apocryphe du pape Léon (IXème siècle).
Après le martyr de Jacques, trois de ses disciples auraient placé son corps dans une barque.
L’embarcation, à la dérive, aurait échoué sur les côtes de Galice, au Padron. Là, le corps du saint aurait été chargé sur une charrette et transporté grâce au concours providentiel de taureaux jusqu’au palais de la Reine Lupa.Celle-ci, émerveillée, se convertit aussitôt. Le palais fut transformé alors en lieu de sépulcre pour saint Jacques.

Le miracle du Pendu dépendu
« Le livre de Saint Jacques » nous a transmis le récit de 22 miracles effectués par Saint Jacques
lui-même. Le plus célèbre est celui du Pendu dépendu souvent cité dans les souvenirs des pèlerins et dans les chansons.

Un jeune homme allant à Saint Jacques avec ses parents est logé dans une auberge à Santo Domingo. La servante tombe amoureuse du garçon. Il refuse de se laisser séduire. Pour se venger, la servante met une tasse en argent dans sa besace.

Le vol est découvert le lendemain matin et l’on trouve la tasse sur le garçon. Le jeune homme, condamné à être pendu, est exécuté. Ses parents poursuivent leur voyage. De retour dans cette ville, ils constatent que leur enfant n’est pas mort : Saint Jacques l’avait soutenu par les pieds. Ils demandent alors au juge de le faire descendre du gibet. Mais

le magistrat répond qu’il croirait le jouvenceau vivant quand le coq et la poule en train de cuire pour son dîner, se mettraient à chanter.
Aussitôt le coq sort de la broche, saute sur la table et chante. Le juge, convaincu, fait descendre
l’enfant du gibet.
La servante est arrêtée et pendue…

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×