7ème étape : Crozant - La Souterraine

Mercredi 27 août 2008 :

7ème jour de marche : Crozant - Arrivée La Souterraine - 30 km.

3ème grosse étape de suite, Nicole décide de ne pas marcher. Elle préfère se reposer. Comme souvent, lever à 6H45, départ de l'étape 09H00.

Le circuit de départ se fait le long de la Senelle. Puis on monte sur le plateau, chemin empierré, macadam, sous-bois, beaucoup de petit hameaux de quelques maisons.

Au passage on grappille des mûres. Une ou deux erreurs de navigation jamais très graves, mais qui nous retardent. Elles sont en partie dues à une mauvaise signalisation sur une partie du chemin (absence de pré-signalisation, signalisation ancienne recouverte de mousse,...).

Vraiment une année "vaches" pour nos marcheurs. L'année prochaine formation à la lecture des cartes obligatoire pour nos guides. Le matin aucun village à traverser. Le pique-nique se fait sur une aire mi-ombre, mi-soleil avec une table et des bancs, une source au bord de la route.

Version classique

Version plus décontractée.

Version tranquille, à l'écart.

Dans tous les cas, il faut repartir. L'après-midi on redémarre en passant devant le château de St Germain Beaupré fermé au public puis devant l'église (fermée).

Entre St Germain Beaupré et St Aignan Beaupré, un joli sentier ombragé bordé de mûriers. On découvre un petit coin repos avec une boîte aux lettres ornée de coquilles (pour pèlerins) contenant des livres d'or pour y déposer quelques mots, ce que font Sylvie et Jean et déposent notre emblème.

Belle initiative

Sylvie très inspirée

Notre logo - merci à cet ami des pèlerins.

500 mètres plus loin, un couple se propose de remplir nos gourdes avec de l'eau fraîche et du sirop de menthe. Quel plaisir de rencontrer des gens serviables.

Merci pour ce ravitaillement bienfaisant.

A St Aignan l'église est aussi fermée. On visite le cimetière pour y voir la lanterne des morts, certainement faite pour veiller un mort récemment enterré et marquer la phase de deuil.

Lanterne des morts.

On repart à travers un pré et un talus pour éviter de revenir sur nos pas.

Un petit coup de main, il ne peut pas lâcher la carte. La fin de parcours est très longue pour tout le monde.

Bien inspiré, il anticipe la crise à venir.

Enfin arrivée au camping auprès du plan d'eau. Demain jour de repos.

L'intendance a prévu la séparation des toiles dès "lève-tôt" de ceux qui dorment un peu plus longtemps.

Ce soir c'est la fête, en effet Jean Marc notre mendiant offre l'apéritif pour l'anniversaire de Sylvie "la jeunette des jacquets". Tout le monde se couche fatigué mais heureux : trois grandes étapes successives ont été réalisées.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×