Journée de repos à Burgos

Mardi 8 septembre 2009 : Journée de repos à Burgos.

Grasse matinée, réveil 7H30, petit déj à 8H30. Aujourd'hui c'est le départ d'Arlette et d'Henri, rapatrié sanitaire. Une dernière photo de tout le groupe pour insérer dans le républicain lorrain. Des larmes coulent sur les joues. Ce n'est qu'un "au revoir". Nous nous retrouverons au retour et nous remarcherons ensemble.

Après leur départ, le groupe s'éparpille pour aller visiter la ville, à travers parcs et jardin. Un pèlerin (de métal) se repose sur un banc.

       

L'Arco de San Estebãn, partie des murailles qui protégeaient la ville.

Puis c'est l'église Santa Maria, magnifique, incontournable dans la visite de la ville, sûrement la plus belle du camino aussi bien extérieurement qu'intérieurement. Quelle splendeur !! Nous sommes éblouis par le gigantisme, la variété des sculptures et de la décoration, les différentes chapelles, les tableaux, les gisants, le cloître, … 

 

 

Aujourd'hui à midi, un repas entre "copines". Il en manque une. Mais oui, elle prend la photo!

En fin d'après-midi, ce sera le retour à l'auberge de jeunesse, le repas, la mini-réunion et le lit.

Demain, nous reprenons notre bâton de pèlerin. Comme disait Raymond Devos "Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand l’un avance, l’autre veut le dépasser. Et moi, comme un imbécile, je marche." 

C'est devenu une drogue, n'est-ce-pas Serge? 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site