Retour de Santiago à Yutz

Mardi 14 septembre 2010 : retour de St Jacques de Compostelle vers Yutz. 

Tout le monde se lève de bonne heure, sûrement parce que tout le monde est pressé de rentrer.

Après le petit déj (light ce matin), nous chargeons les bagages dans la camionnette. Stéphane va les emporter à la gare.

Vers 7H50, le groupe (excepté Nicole et Sylvie préférant y aller en taxi) part à pied pour rejoindre la gare RENFE à travers la vieille ville endormie qui s'éveille doucement à une nouvelle journée pour les autochtones et de nouveaux pèlerins. 1/2 heure de marche tranquille.

 

Après dépose des bagages à la gare, Stéphane, Jean et Serge sont repartis avec la camionnette pour la restituer à Biarritz et reprendre le même train de nuit que nous.

9H25, départ du train pour Hendaye (plus de 11 heures de voyage). Des paysages magnifiques, un temps splendide, mais un train climatisé, glacé. Nous verrons par la fenêtre plusieurs endroits connus que nous avons parcourus à pied lors de notre périple.

20H40, nous arrivons à Hendaye. Un peu d'attente. Puis reprise du train de nuit à 22H25. Installation dans nos couchettes, compartiments au centre du wagon, loin des boggies. Toujours trop serré.

* * * * * * * * * * * * * *

Mercredi 15 Septembre 2010 :

Arrivée gare d'Auzterlitz, métro, gare de l'Est.

Après le petit déj, nous prenons le TGV à 8H40 pour être à Thionville à 10H30.

A Thionville, certains retrouvent des membres de leur famille venus les chercher. Séparation trop rapide de tous.

* * * * * * * * * * * * * *

Epilogue :

Notre chemin de St Jacques de Compostelle est terminé. Il nous reste à visionner nos photos, nos films, à classer nos souvenirs. Il nous reste également à retrouver nos marques, à faire le bilan de ces 4 années de pérégrination vers St Jacques, à analyser notre fonctionnement et repartir pour de nouvelles aventures.

N'oublions jamais que partir d'une idée simple, comme celle d'aller à Compostelle, tout bâtir et la réaliser est quelque chose de formidable, surtout en groupe.

S'il doit rester un souvenir fort de notre aventure, ce sera l'arrivée devant la cathédrale de Santiago le 08/09/10, où les membres de notre "mini-groupe de 8" sont tombés en larmes dans les bras les uns des autres et la rencontre au même instant avec cette espagnole "Sylvia", elle aussi en larmes. Une émotion contagieuse et belle à la fois.

 

F I N

de notre périple vers St Jacques.

* * * * * * * * * * * * * *

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×