Saint Amand Montrond

Le patrimoine


Hôtel de Ville - 2, rue Philibert Audebrand
18200 Saint-Amand-Montron

    

La Maison de l'Or est un espace muséographique interactif et ludique qui

raconte l'histoire de l'Or, ses utilisations et ses transformations depuis

l'extraction jusqu'au bijou fini en passant par les applications industrielles.

Le point d'orgue de la visite est certainement le théâtre optique qui permet

de faire évoluer des personnages virtuels grandeur nature dans un décor

réel.

Traités sur le mode burlesque, ils évoquent les légendes et la réalité de

l'industrie bijoutière saint-amandoise.

C'est un spectacle exceptionnel et unique en France

                                               

Musée  Saint Vic

Tour à tour maison de ville des abbés commendataires de Noirlac,

couvent de femmes, prison, cet édifice, niché au fond d'un jardin public,

regroupe les collections du musée de Saint-Amand-Montrond depuis 1938.

Le livre de Saint-Amand se feuillette ici du paléolithique à la seconde

guerre mondiale, en passant par l'époque gallo-romaine, le XIe, XIIe,

XVe siècles et les traditions populaires. La visite permet de découvrir

quelques pièces rares illustrant le riche passé de cette partie du Berry.

    

Eglise paroissiale XIIe XVIe

           

Le style, à la fois roman et gothique de l'église, est dû à la confrontation

 de deux cultures, celle du nord de l'Aquitaine et celle du sud de l'Ile de

France. Elle dégage un charme médiéval rehaussé d'une décoration aux tons

arabo-espagnols qui rappelle qu'elle était placée sur le chemin du pélerinage

de Compostelle.

En franchissant son portail admirablement sculpté, on se laisse bercer par

une douce pénombre. L'église fut en effet construite sous le niveau du sol

pour ne pas que les rayons du soleil viennent perturber le recueillement

des fidèles.

                                   

Furtivement l'ombre d'une robe semble passer par une porte

aménagée au fond d'une chapelle, et l'on imagine soudain Anne

de Beaujeu, dame de Saint-Amand, venue se recueillir en toute

discrétion.

                                  

Forteresse bastionnée de Montrond

                                  

Monument majeur du Saint-Amandois, la forteresse occupait au

XVII°siècle la totalité d'une butte calcaire dominant la ville et la confluence

de deux rivières, le Cher et la Marmande.

Le premier château de pierre, attesté dès le début du XIII°siècle et campé

uniquement au sommet de la colline était défendu par un puissant donjon

circulaire et une enceinte limitée en surface.

               

Profondément remanié et agrandi au début du XV°siècle par Charles

d'Albret,Montrond connaîtra son apogée à partir de 1606, lorsque, très

délabré, il estracheté par Maximilien de Béthune, duc de Sully.

Le ministre de Henri IV et Grand-Maître de l'Artillerie s'employa à

transformerl'ancien château en une résidence princière. Il fit aménager,

construire et décorer des bâtiments d'habitation et de réception tout en

commençant à moderniser le système défensif avec la construction des

premiers bastions.

Mais tombé en disgrâce, il fût contraint de revendre Montrond à Henri II

de Condé.

C'est lui qui poursuivra à grande échelle l'oeuvre de Sully en modifiant la

morphologie du site par des travaux de terrassements colossaux et fera

finalement de Montrond, entre 1621 et 1650, l'une des plus puissantes places

fortes du royaume de France, préfigurant l'oeuvre de Vauban.

                           

Abbaye de Noirlac

                     

Noirlac, un modèle de l'art cistercien du XII°siècle, est l'un des ensembles

monastiques les mieux conservés d'Europe. Noirlac, la perfection d'une règle

de vie, une architecture monumentale tournée vers la pureté et la lumière.

On peut y découvrir le quotidien des moines à travers l'église abbatiale, le

cloître, la salle capitulaire, le dortoir, le réfectoire et l'aile des convers.

Le Conseil Général du Cher s'est attaché depuis 1950 à lui rendre son éclat

par la conduite d'une restauration exemplaire et la mise en place d'un

parcours de visite-découverte novateur, accessible à tous.

         

Château de Meillant

                 

L'influence de la Renaissance italienne est, ici, très forte, ainsi qu'en témoigne

la tour octogonale du Lion, oeuvre de Fra Jocondo.

Un parcours découverte en miniature permet de remonter le temps du

Moyen-Âge à nos jours, et fait voyager le visiteur dans un décor de vie

quotidienne à travers les siècles.

                                           

Dans un parc magnifique, la façade extérieure, médiévale et dépouillée,

surplombe les douves, tandis que celle de l'intérieur, richement ornementée,

met en valeur le style gothique flamboyant le plus pur.

                                                    

Château d'Ainay le Vieil

                                 

Un château fort tout rond directement venu du Moyen-Âge, entièrement

ceint de douves avec chemin de ronde, porte de pont levis et corps

de garde, s'abrite dans un parc aux arbres majestueux.

Cet écrin féodal protège une gracieuse demeure de style gothique

flamboyant.

Le salon, fastueusement décoré, s'ouvre sur un oratoire aux plafonds

et murs ornés de ravissantes peintures du XVI°siècle.

Depuis 1467,"le petit Carcassonne"du Berry est habité par la même

famille qui y montre ses souvenirs de Colbert, Marie-Antoinette et Napoléon

La promenade du parc offre l'enivrement des parfums d'une roseraie,

la découverte des jardins de Chartreuses ...

                                               

Jardins Notre Dame d'Orsan

En Berry, au coeur d'un prieuré fontevriste fondé au XII°siècle par

Robert d'Abrissel, deux architectes Sonia Lesot et Patrice Taravella,

rejoints par le jardinier Gilles Guillot ont recréé des jardins clos

d'inspiration monastique médiévale qui mettent en scène cloître

                         

de verdure, potager-labyrinthe et aromatique, roseraie, vergers,

jardins de simples et jardins secrets.

Jardins artistiques de Drulon

                                 

 

 

Les jardins artistiques du château de Drulon sont d'une conception

absolument unique en France.

Sur 15 hectares, le domaine de Drulon offre à la fois la plus grande

exposition à ciel ouvert de sculptures contemporaines et un succession

insolite de 5 jardins:

Drulon ajoute à cela une dynamique exceptionnelle car les 15 hectares

de verdure ont été entièrement conçus et remodelés pour offrir

des cadres différents à la centaine d'oeuvres présentées chaque année.

La vocation de Drulon est aussi de permettre à des artistes de réaliser

leur création sur place, hébergés dans une aile du château, restaurée

à cette intention. Partageant leur expérience avec le public, soit

durant l'élaboration de leur création soit à son achèvement.

                          

 

                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site