Prières et poésies

Poème d'un ami.

Un petit signe amical

j'espère que tu es parvenu au sommet de toi même,
souviens toi SOCRATE ou NEITZCHE "l'homme total,
ne pas confondre avec le sur-homme" mais je doute
fort que "l'homme" soit. Nous n'en sommes encore
qu'à l'age moral de pierre et encore .....................
Je t'imagine comme le guide spirituel avec les pères
du désert les pieds nus en robe de bure, ton grand bâ-
ton en forme de crosse, le corps encore attaché à la
terre mais l'âme déjà dans l'éther, la au seuil de la
réponse suprême, la au seuil de la création. Mais quelle
sera la réponse GUY. Quelle sera la réponse la vraie
ou simplement celle de imaginaire ou plus stupi-
dement celle de la mémoire collective qui a des mil-
lénaires de mensonges et d'aliénation.
Au revoir mon pèlerin, je te laisse sur cette réflexion
majeure.


A toi très cordialement

MICHEL, un poète en errance

 

Petite poésie personnelle

Je marcherai

Je marcherai sous le soleil trop lourd,

sous la pluie à verse ou dans la tornade.

En marchant, le soleil réchauffera mon cœur de pierre ;

la pluie fera de mes déserts un jardin.

A force d’user mes chaussures,

j’userai mes habitudes.

Je marcherai et ma marche sera démarche,

j’irais moins au bout de la route

qu’au bout de moi-même.

Je serai pèlerin.

Je ne partirai pas seulement en voyage

je deviendrai moi-même un voyage, un pèlerin.

 

 

 

 

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site